F5 - Santé mentale et logement

La 5ème fonction : formules résidentielles spécifiques permettant l'offre de soins lorsque l'organisation des soins nécessaires à domicile ou en milieu substitutif du domicile est impossible

L’objectif premier de ce groupe de travail est de réunir des acteurs du secteur des soins en santé mentale, du logement et de l'aide aux personnes, ouvrant ainsi un dialogue au sujet des problèmes intersectoriels.  

La mise en place de ce groupe de travail entend également améliorer la communication et la concertation entre les deux secteurs. 

Le groupe de travail doit également nous permettre de mettre en avant les bonnes pratiques et initiatives en termes de logement ainsi que des recommandations aux représentants politiques.
L’objectif étant dès lors de les diffuser et de les partager avec toute institution susceptible d’être intéressée. 

Depuis début 2016, le groupe de travail prend un tournant particulier, à savoir qu'il souhaite se rendre plus opérationnel et axer davantage la réflexion et les rencontres sur l'accès au logement et le suivi intersectoriel du public (suivi médical, social et travail communautaire).

Objectifs et activités du groupe :  

  • Développement de Bru4home (nouvelle asbl capteur de logement intersectoriel). 

  • Application des recommandations issues du rapport Etat des lieux de l'accès aux soins de santé mentale au départ des CPAS

  • Renforcement des places en IHP et en MSP

  • Etablir un cadastre des besoins de logement en santé mentale en RBC, en particulier pour les personnes précarisées

  • Produire des recommandations à destination des politiques

  • Relayer les recommandations via la Comité de Réseau Régional (CRR)

Responsables :

  • Président du GT :
     
  • Représentants du GT au Comité de Réseau Régional (CRR) :
    Leslie Danhaive (Valisana)
    Muriel Allart (SMES)
    Aline Strens (Diogènes)

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce groupe, veuillez-vous connecter.